La sangle, du côté des oreilles

Tous les matins, juste avant de quitter la maison pour la crèche, mes enfants s’assoient par terre pour enfiler leurs chaussures. Ils en prennent une, commencent à l’enfiler, et m’appellent : « Papa, c’est bon ? ». Je les aiguille, d’un « Oui, parfait » ou d’un « Non, l’autre pied ».

(…)

Il y a quelques semaines, pour la première fois, j’ai marché sur un glacier. Juste avant, j’ai dû enfiler des crampons d’alpinisme, qui s’accrochent sous la chaussure.

Le guide donnait ses instructions au groupe pour s’équiper. « Pour reconnaitre le crampon droit du crampon gauche : les sangles qui pendouillent doivent être du côté des oreilles ». En une phrase, il réglait d’un coup le problème de 10 personnes. Chacune pouvait repérer quel crampon se mettait à quel pied. Il restait des dizaines de questions, mais celle-là était adressée. Apprendre à pêcher, plutôt que donner un poisson.

(…)

Hier, j’ai réfléchi à une astuce similaire pour mes enfants. « Les scratchs de vos chaussures doivent se toucher avant que vous les enfiliez. »

Ce matin, mon fils a fait toucher ses scratchs, puis a enfilé ses chaussures, sans rien me demander.

The other role of a parent

Weakness or improvement area?

Exposure and need

Giving a 4-hour course

Or maybe

Teaching neuroplasticity

Chante, Papa

A contrarian view

Life is the sum of what you obsess on

Benefits of shadowing external peers

Anything simple is false

The curse of simplicity

Public speaking feedback

The basics of OKR

Unpacking my preparation for a speech

Learning a new board game

Un carnet de caractère

L’école tue-t-elle la créativité ?

On en reparle dans 9 ans